La collation, booster d’énergie et régulateur de poids

Share

Il n’y a rien de mieux qu’un goûter l’après-midi pour préserver ton énergie et maintenir un poids santé. Il est d’ailleurs conseillé de ne pas passer plus de quatre heures sans manger afin que le taux de glycémie reste élevé dans ton corps et de moins risquer d’être affamé à l’heure des repas et donc de trop manger.

Le réflexe, quand la faim nous prend, est de se tourner vers les collations des distributeurs ou les pâtisseries de la boulangerie du coin. Pour éviter cela, la solution, c’est de se préparer ses propres collations à l’avance.

Pourquoi manger des collations ?

En général, les collations sont consommées entre 10h et 11h et/ou entre 16h et 17h. Il ne s’agit pas de faire un gros repas ou de manger en continu, au contraire des petites pauses encas sont un excellent moyen de réguler sa faim et d’arriver à tenir jusqu’au repas suivant.

Manger des collations va permettre de régulariser ton énergie afin que tu ne ressentes pas de « coup de mou » entre les repas ou en fin de journée. Cela va te permettre de réguler ton appétit lors des repas (car tu ne seras pas affamé) et t’aider à mieux gérer ton poids ! En t’autorisant de vrais petits repas, tu vas pouvoir contrôler plus facilement l’apport en calories, tu seras alors moins tenté par des barres chocolatées, chips, etc. qui sont mauvais pour ta santé et ne coupent pas la faim.

Le fait de manger régulièrement va également te permettre de lutter contre la fatigue, puisque cela va permettre à ton corps de recevoir un apport en vitamines et minéraux tout au long de la journée.

Quelle collation pour quelle situation ?

Pour savoir si tu as besoin de te préparer des collations, demande-toi :

  • Ressens-tu de la fatigue ou une baisse d’énergie entre les repas ?

Il faut alors que tu optes pour une source de glucides (que tu peux retrouver dans les fruits, l’avoine ou encore le riz) et de lipides (les oléagineux, comme les noix ou les amandes).

  • Es-tu affamé lors des repas, sans contrôle sur ce que tu manges ?

Dans ce cas, il faudra préférer une collation complète composée de glucides, de protéines et de lipides. Tu peux par exemple te faire du riz, des légumes, des œufs ou encore manger une pomme et quelques amandes.

  • Lors de ton entraînement sportif, es-tu en manque d’énergie ?

A ce moment-là, il faudra penser à consommer davantage de protéines et de glucides. Tu peux par exemple te cuisiner un pancake à l’avoine et aux œufs. Il est absolument essentiel de bien s’alimenter quand on fait du sport et surtout au bon moment.

Pour toute collation, les fruits secs, oléagineux et graines oléagineuses sont recommandés car ils sont une excellente source d’énergie (noix de Grenoble, graines de tournesol, cacahuètes ou encore noix de cajou). Le pruneau est également apprécié du fait de sa richesse en fibres et en antioxydants : il va permettre de calmer ta faim et d’améliorer ton transit intestinal.

Evidemment, les fruits frais sont les favoris des collations. La pomme étant la plus connue pour ses vertus de coupe-faim, mais également la banane qui aide à lutter contre le stress grâce à sa teneur en potassium, ou encore une orange pour faire le plein de vitamines ! Tu as même le droit à un carré de chocolat (de préférence noir, entre 75 et 85%), qui va t’apporter une bonne dose de fer et de magnésium !

Il est donc possible de combler cet éventuel manque (en énergie, en protéine, etc.) au cours de la journée grâce aux collations afin de mieux se sentir dans son corps tout au long de la journée.

Tu es un sportif qui fait attention à sa santé ? Alors inscris-toi à la BAREFiiT et dépasse tes limites !

Share

Publié par Melanie le , dans Nutrition.

A propos de Melanie

Passionnée, sociable et pointilleuse, Mélanie a un goût prononcé pour les sensations fortes ! Après le kitesurf, le roller ou le ski, c’est tout naturellement qu’elle a rejoint l’aventure pour jouer la « maman » des BAREFiiTERS. Une question ? C’est elle qui te répond !

Laisser un commentaire